Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

5 erreurs qui coûtent cher lorsque vous tradez

Combien de traders ont tout perdu sur un seul mauvais coup ? Des milliers sans aucun doute, voire des millions. L’entêtement, l’excès de confiance, l’énervement sont autant d’erreurs qui peuvent faire passer très rapidement votre compte de trading à zéro.

Nous allons dans cet article effectuer le diagnostic des cinq erreurs les plus fréquentes qui peuvent arriver aux traders débutants comme aux plus expérimentés.

Ca va remonter (ou redescendre)

C’est l’erreur la plus fréquente en bourse, croire que les valeurs vont toujours finir par remonter. Malheureusement, la vie des entreprises ne fonctionne pas comme çà, certaines font faillite et leur valeur atteint donc zéro, elle est même généralement négative avec les dettes accumulées. Il n’y a pas de plancher pour les actions en bourse comme l’ont montré les faillites retentissantes d’Enron, de Lehman Brothers et les chutes catastrophiques d’Eurotunnel ou d’Eurodisney en France. De même, si vous êtes vendeurs à découvert, il n’y a pas non plus de limite à la hausse d’une action ou d’une paire de devises. Attention donc à ne pas placer tous vos œufs dans le même panier et à réévaluer rapidement la situation si une position évolue dans le mauvais sens. Vérifiez bien vos actifs comme ce trader japonais qui à éviter de peu la catastrophe. Le figaro nous raconte cette histoire qui nous permet d’en tirer les conséquences.

Le moyennage à la baisse

Une autre erreur classique est le moyennage à la baisse, elle est intimement liée à la précédente. Le moyennage à la baisse consiste à racheter des valeurs pour faire baisser le prix de revient unitaire (PRU) et ainsi faire baisser le point de breakeven égal au PRU. Le breakeven est le prix à partir duquel vous êtes en profit, il peut donc être attractif au premier regard de le faire descendre, vous pourrez revendre votre position en profit si l’action remonte, même en-deçà du prix auquel vous avez effectué les premiers achats.
Malheureusement, ce serait trop facile s’il n’y avait pas un risque, vous allez considérablement alourdir le poids de la position dans votre portefeuille et donc le risque associé, si la baisse se poursuit vos pertes seront beaucoup plus importantes que ce que vous aviez prévu.

La martingale

La martingale consiste à doubler sa mise lorsque vous perdez pour espérer vous refaire, présente dans le trading de forex, c’est surtout avec les options binaires qu’elle est le plus fréquemment utilisée. Toutes les stratégies consistant à doubler votre mise sont à prohiber. Si vous avez un capital de 1000 euros, que la mise de base est 10 euros et que vous devez doubler à chaque échec, vous aurez tout perdu si vous faites 7 échecs consécutifs, ce qui vous arrivera forcément un jour ou l’autre, les probabilités ne pardonnent pas !

martingale et bourse

Mal gérer son capital

Il est capital que vous adaptiez vos trades au capital à votre disposition et cela vaut tout autant du point de vue macro (le capital de trading par rapport à votre capital total) qu’au point de vue micro (le capital investi sur un trade par rapport à votre capital de trading). Que vous gériez un portefeuille d’actions ou des positions de forex en intraday, une position ne devrait pas prendre plus de 5% de votre capital total (attention au levier !). Diversifiez-vous, les trackers ou ETF sont excellents pour cela, le forex aussi peut vous aider à obtenir des résultats décorrélés de l’économie et des marchés actions (positifs lorsque le CAC 40 descend par exemple). Si vous avez l’esprit d’un joueur, vous pouvez également vous amuser avec les options binaires, mais attention, pensez à passer par des brokers reconnus des autorités compétentes. Cet article vous donne les bases à connaître dans ce domaine.
Lorsque vous gagnez de l’argent, ne réinvestissez pas tout, rappelez-vous de quel était votre objectif en investissant en bourse : l’éducation de vos enfants, la construction d’une maison, vous faire plaisir en vous payant un voyage avec vos gains, etc. Ne vous endettez pas pour trader !

Ne pas garder son sang froid

La majorité des erreurs sont donc commises sous le coup de l’énervement, de la panique ou de la volonté de « se refaire » trop rapidement. La patience est la principale qualité d’un excellent trader, à égalité sans doute avec l’intuition. Vous ne pouvez pas avoir raison 100% du temps et quand vous avez tort face au marché vous ne pouvez que vous coucher, vous n’allez pas le faire changer de sens tout seul.
En évitant ces erreurs, rien ne garantit que vous n’allez pas perdre à un moment ou à un autre, les mauvais trades arrivent même aux traders stars, mais ceux-ci sont capables de faire preuve d’humilité et de fermer leur position au son du canon. Si vous suivez ces conseils, vous devriez en tout cas éviter de perdre la totalité de votre capital sur une mauvaise décision.

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article